Chaque jours, je vois le même vieil homme occupé, la journée durant, à cheminer le long des quais, glissant les doigts dans le réceptacle à monnaie de chaque horodateur rencontré. J’imagine sa surprise s’il y trouvait autre chose que de la ferraille. Un trésor, un message. Tous de taille modeste, la place étant réduite. Pièces exotiques, d’abord, pour intriguer. D’autres monnaies que l’Euro, puis des francs, périmés, de désuètes pièces perforées,  comme dans les années 30, celles de 25 centimes. Viendraient ensuite des pièces d’un puzzle, une à une, éparpillées dans les différents horodateurs de son parcours, déposés à des moments imprévisibles. Piqué de curiosité, notre homme redoublerait de vigilance. Une fois reconstitué, le puzzle révélerait un message édifiant, une jolie citation, un rendez-vous peut-être. A en croire Max, Adam et Eve sont nés à Quimper. Amélie Poulain aussi.