Trentième anniversaire de la tempête dévastatrice de 1987. Le vent souffle en rafales, la pluie s’invite. Roulements de tambour assourdissant, les velux font caisse de résonnance. Les éléments s’apaisent vers deux heures du matin. Dans la pénombre, je regarde par la fenêtre : les flèches de la cathédrale sont toujours là.